Qui suis-je?

Mon projet est né de l’envie de mettre mes compétences professionnelles et mes qualités personnelles au service de professionnels, afin de les accompagner dans la gestion quotidienne de leur entreprise, et leur développement.

http://sudtouraineactive.com/le-webzine/breves/manon-guilloteau-secretaire-independante-en-sud-touraine

Assistante AGC secrétaire indépendante

Ma Formation :


Issue d’une formation administrative, de gestion et commerciale (DUT Techniques de Commercialisation obtenu en 2004, et Licence de Gestion obtenue en 2005), j’ai commencé à travailler dès la fin de mes études.

 

Mon parcours professionnel :


Mon premier emploi a été chargée de clientèle. Je vendais des assurances vie à une clientèle de particuliers. Ce fut très formateur, notamment au niveau des techniques de vente par téléphone.

Par la suite, j’ai intégré l’entreprise Cetelem, pour un poste au service du recouvrement amiable. Je contactais les personnes qui présentaient des difficultés de paiement, sur leurs crédits à la consommation. Nous essayions ensemble de trouver une solution, afin de régulariser au mieux leurs situations. C’est un métier parfois difficile, mais les termes « négociation » et « force de proposition » trouvent ici tous leurs sens.

Au terme de mon contrat, j’ai travaillé pour une complémentaire santé (GMC Gestion), ou je gérai de A à Z des contrats de groupe (contrats d’une entreprise pour leurs salariés). De la mise en place du contrat en passant par le remboursement des prestations, à l’appel de cotisations, tout cela en étroite collaboration avec des organismes comme la CPAM, le RSI, … Je recevais les appels de tous les salariés des entreprises pour lesquelles je travaillais (Marionnaud, SFR, etc.), et je gérais leurs demandes individuelles. J’avais là également un métier de conseil et d’assistance.

J’ai été retenue pour le poste d’assistante administrative et commerciale au sein d’une agence Paru-Vendu. J’occupais un poste à l’accueil, je recevais particuliers et professionnels. Je gérais le standard, le planning de la directrice et des commerciaux, je saisissais les annonces papier et Internet, j’établissais les notes de frais, j’ai mis en place des actions de prospection, je tenais à jour des tableaux de bord, des fichiers clients, etc. C’était un poste très polyvalent, autonome, et qui m’a donné le goût de travailler avec des professionnels. Puis l’entreprise a subi une liquidation judiciaire, et j’ai été licenciée pour des motifs économiques.

Le poste d’assistante administrative et commerciale que j’ai occupé par la suite dans une entreprise de bâtiment (Vinerier), a été également polyvalent. J’accueillais les particuliers et les professionnels au sein de l’entreprise. Je gérais le standard, les plannings des commerciaux. Je répondais aux appels d’offre, effectuais les devis, les relances, la facturation de tous les chantiers, le suivi, je tenais à jour les tableaux de bord, etc. J’ai participé à la Foire de Tours à deux reprises, mis en place des actions de prospection, etc. Puis la société a déposé le bilan, et j’ai licenciée également pour des motifs économiques.

 

Pourquoi la création d’entreprise ?


1. Mon projet a pour point de départ un simple constat : ayant travaillé avec des professionnels, j’ai pu remarquer que le côté administratif, le côté « papiers » de leurs entreprises posait souvent problème. En effet, la fonction administrative prend beaucoup de temps et ce n’est pas le cœur du métier des entrepreneurs. Souvent, ces tâches sont remises au lendemain, ce qui peut être préjudiciable pour une entreprise, car elles font malgré tout partie intégrante du métier. Forte de ce constat, de mes compétences et de mon envie d’entreprendre, j’ai décidé de créer une entreprise de services administratifs et commerciaux, dédiée aux professionnels. Je pense qu’il y a un réel besoin de la part des entrepreneurs, des présidents d’associations, des artisans ou encore professions libérales dans ce domaine, car tous n’ont pas le temps, ni l’envie de se pencher sur cet aspect administratif ou commercial de leurs activités, dont la gestion au quotidien peut être lourde.

2. Le contexte économique actuel fait que j’ai été licenciée pour des fermetures de sociétés à 2 reprises. M’étant beaucoup investie lors des postes concernés, tout ce que j’avais pu mettre en place, ce que j’avais refondé, tant au niveau administratif que commercial, n’a pas duré dans le temps. En créant mon entreprise, je créé mon propre emploi, et les actions mises en place, le travail et le temps investi seront durable.

3. Ma personnalité : je suis autonome, polyvalente, organisée, rigoureuse, dynamique. Mon envie d’entreprendre vient également de ma motivation à créer un projet dans son intégralité, de le lancer, et de le pérenniser. Je suis autonome dans mon travail, et d’un caractère indépendant. J’aime travailler en collaboration, mais sans lien de subordination. Mon projet « colle » à ma personnalité, c’est donc naturellement que ce projet s’est imposé à moi.

4. L’expérience humaine et professionnelle : cette expérience est extrêmement enrichissante, tant sur le plan professionnel que personnel. Je valorise en effet mes acquis, mes compétences et mes qualités personnelles, que je mets au service de professionnels, qui comme moi, sont exigeants. Je rencontre des gens intéressants, et riches de leurs propres expériences avec qui j’ai la chance de travailler.